Température : Conservation, vaporisation du CBD

Le CBD est une molécule qui entre dans la composition de plusieurs produits dont des huiles, des capsules, des produits alimentaires, des suppositoires, des graines et même certains traitements pour les animaux domestiques. Ainsi pour son usage deux principes sont importants : sa conservation et sa vaporisation mais à température adéquate. Ici, nous nous pencherons sur la température des deux procédés.

Température de conservation du CBD

Avant tout, il est important de savoir que le CBD est extrait d’une plante appelée cannabis. Sa température de conservation est donc celle du CBD. C’est ainsi que des études réalisées par des chercheurs italiens sur les fleurs de cannabis ont révélé qu’il est préférable de conserver ces fleurs à l’abri de la lumière à basse température et dans un endroit frais.

En effet, dans cette étude, publiée en Mai 2019, des échantillons de fleurs de cannabis et de haschich ont été placés sous quatre modes de conservation différents pour être testé pendant quatre ans. Dans le premier mode de conservation, les plantes ont été placées à la lumière (24h/24) et dans un environnement ambiant (22°C). Pour le deuxième, elles ont été plongées dans le noir (24h/24) toujours dans un environnement ambiant (22°C). Dans le troisième mode les plantes sont plongées dans le noir (24h/24) mais dans un environnement réfrigéré (4°C). Et enfin, dans le quatrième mode de conservation, elles ont été plongées dans le noir (24h/24) et cette fois dans un environnement gelé (-20°C).

Lisez aussi  Comment se procurer du CBD en France ?

À la fin des quand ans, il a été constaté que la plupart des cannabinoïdes comme le CBD présents dans ces plantes avaient disparu. Cependant leur disparition a été plus lente dans les deux dernières modes de conservation que dans les tous premiers. Il a été conclu que même si les cannabinoïdes ne pourront pas être conservés à long terme, les températures basses sont celles qui correspondent le mieux pour leur conservation.

Température de vaporisation du CBD

La température de vaporisation des fleurs de cannabis dépend de l’effet recherché. Pour un effet psychoactif (effet high cérébral ), il faut le cannabinoïde THC au lieu du CBD car ceux-ci n’ont pas les même températures de vaporisation.

En ce qui concerne le CBD, sa température idéale de vaporisation se situe entre 170°C et 190°C. Au-delà de cette température, les cannabinoïdes commencent à se dégrader. Il faut ainsi éviter de dépasser cette température limite afin de profiter un maximum des cannabinoïdes présents dans la fleur. Ainsi il est recommandé de rester à 180°C pour profiter au maximum des cannabinoïdes, des flavonoïdes et des terpènes de la fleur de CBD.

Quelques bienfaits de la vaporisation du CBD

La vaporisation du CBD garantit des effets rapides. En effet, par voie orale, l’absorption du CBD par l’organisme est moins efficace et plus lente que par vaporisation. Il faut attendre 30 à 60 minutes avant de pouvoir profiter de ses effets. Alors qu’en vaporisant le CBD, les effets se font ressentir quasiment dans l’immédiat et peuvent s’étaler sur deux à trois heures.

Lisez aussi  Comment avoir une ordonnance pour du CBD ?

La vaporisation du CBD est la méthode de consommation la plus saine pour le corps. Il faut savoir que fumer du CBD avec du tabac est une option très dangereuse pour la santé. La combustion de manière globale produit une fumée toxique, des toxines nocives et du monoxyde de carbone. Alors qu’avec le vaporisateur, l’herbe n’est pas brûlée, mais simplement chauffée. Aussi, la vaporisation préserve toutes les propriétés de la plante de CBD ce qui n’est pas le cas avec la combustion qui en détruit une grande partie.

Un autre bienfait de la vaporisation, c’est qu’elle préserve le goût des plantes de cannabis. À l’opposé de la combustion qui brûle les molécules responsables des arômes comme les terpènes et les flavonoïdes, la vaporisation conserve et livre le goût authentique de la plante. En plus de cela , elle est très économique. Avec la vaporisation, on n’a plus besoin ni d’une grande quantité d’herbes avant de ressentir les effets, ni d’acheter des feuilles, du tabac ou d’autres accessoires pour vaporiser les fleurs.

Pour finir, la vaporisation garantit un dosage facile et une meilleure absorption du CBD à 20% au lieu de 8% avec les autres méthodes. Les vaporisateurs sont équipés d’un réservoir qui affiche des dimensions adaptées à un vapotage optimal évitant les sur et sous dosages.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.